Le président du jury 2019

Publié le par Pierre Stril - mis à jour le

Le designer et architecte d’intérieur français Christophe Pillet préside le jury 2019

Designer et architecte d’intérieur français de renommée internationale, Christophe PILLET est apprécié par sa « clarté d’expression, la recherche de la simplicité et une économie du trait. » Diplômé de l'École nationale supérieure d'art de Nice en 1985, Christophe PILLET rejoint la Domus Academy à Milan pour étudier auprès des plus grands. Il en sort diplômé en 1986. Installé dans la capitale lombarde, il collabore pendant quatre ans avec Michele De Lucchi, Carlotta de Bevilacqua et Martine Bedin. Puis, il rejoint Philippe Starck à Paris de 1989 à 1993.  A l’issu de ces expériences diverses, il crée son agence à Paris en 1993.

« Je ne cherche pas l'extraordinaire, mais à révéler ce qu'il y a de beau et émouvant dans l'ordinaire », explique-t-il. Une véritable signature stylistique qui lui vaut de remporter de nombreux prix et récompenses, et de travailler pour des clients dans le mobilier, le design de produits, l’aménagement d’hôtels et restaurants, de bureaux de maisons particulières… Son style élégant et contemporain plaît quel que soit le projet, il ne cesse d’ailleurs d’étendre ses territoires d’intervention. Rien n’arrête ce boulimique de travail qui apprécie les challenges, porté par une curiosité naturelle à affronter le réel et à apporter sa « french touch », son esthétique sobre et humanisée, jamais minimaliste ni froide, qui n’obère pas un intérêt pour l’innovation et la technologie.

Christophe PILLET n’est pas un promoteur des gestes narcissiques du designer qui cherche l’épate, son approche est très sensible, retenue, il est toujours enclin à réfléchir d’abord à la valeur d’usage d’un objet ou d’un lieu, avant de s’y engager, sans précipitation. Ce qui d’emblée le place comme un président idéal du Jury des SILMO d’OR. Il a accepté cet enjeu avec un intérêt enthousiaste, d’autant qu’il a déjà approché le monde de la lunetterie : en 2008, il a signé une ligne de solaires pour les 75 ans de Lacoste, et en 2017, Vuarnet, l’a sollicité pour dessiner des collections sport et lifestyle. Son point de vue s’annonce passionnant et engagé, comme tous les projets qu’il aborde…