2016

Publié le par Lea Carpentier - mis à jour le

Les SILMO d'Or 2016

Un véritable trophée de l'innovation, le Silmo d'Or récompense la créativité et l'esprit inventif de toute une profession.

Mais plus encore, il souligne l'intérêt des professionnels, producteurs et opticiens, pour la reconnaissance d'un label de qualité unique dans le secteur.
Créer en 1994, ce prix est un label de qualité et d'originalité qui récompense les valeurs intrinséques de la profession : innovation technologique et créativité.

LES CHIFFRES-CLÉS SILMO D'OR

253 prix remis

129 lauréats français

124 lauréats étrangers

 

Les lauréats

Ambiance feutrée mais festive pour dévoiler le palmarès des SILMO d'Or 2016 à la Maison de la Mutualité à Paris le 23 septembre 2016.

Catégorie "Enfant"

KNCO - "Bili" de Karavan Kids

SILMO d'OR 2016 - enfant

Catégorie "Equipement sport"

DEMETZ - "Lazer-Run"

SILMO d'OR 2016 - équipement sport

Catégorie "Basse Vision"

prix spécial : VISIOLE - "Go Vision"

SILMO d'OR 2016 - basse vision ex aequo 2

ex aequo : ESSILOR - "My Eye"

SILMO d'OR 2016 - basse vision ex aequo

ex aequo : CECIAA - "NuEyes"

SILMO d'OR 2016 - basse vision

Catégorie "Monture Innovation Technologique"

OXIBIS GROUP - "77H" by Exalto

SILMO d'OR 2016 - monture innovation technologique

Prix "PREMIERE CLASSE"

PRIDE EYEWEAR - "305 BL"

SILMO d'OR 2016 - 1ère classe
SILMO d'OR 2016 - 1ère classe-2
Comexposium

Catégorie "Matériel/Equipement"

NETLOOKS - "Netlooks 3D"

SILMO d'OR 2016 - matériel équipement

Catégorie "Vision"

ESSILOR - "Eye Protect System"

SILMO d'OR 2016 - vision

Catégorie "Lunettes solaires"

PARASITE DESIGN - "Anti Retro X"

SILMO d'OR 2016 - monture solaire

Catégorie "Monture Optique"

BLAKE KUWAHARA - "Khan"

SILMO d'OR 2016 - monture optique

Prix du jury

KUBORAUM - "Maske E3"

SILMO d'OR 2016 - prix special

 

Les nominés

CATEGORIE « VISION »

DIVEL Italia avec « Tatoo »
ESSILOR avec «Eye Protect System»
HOYA avec «Eye Genius » 

CATEGORIE « MATERIEL / EQUIPEMENT »

ESSILOR avec « DELTA 2 »
HOYA avec « DELIRIUM » (Nom de Code)
LUNEAU TECHNOLOGY avec «EyeRefract » de Visionix
LUNEAU TECHNOLOGY avec «Alta Evolution » de Briot
NETLOOKS avec « NetLooks 3D »

CATEGORIE « BASSE VISION »

ACCESS Solutions avec « Vocatex 3 FHD»
CECIAA avec « NuEyes »
ESSILOR avec «MyEye»
ETEX avec « Mojo »
VISIOLE avec « GoVision »

CATEGORIE « ENFANT »

ADCL APLUS avec « TRI 242 » Les Triplés
ALTITUDE Eyewear avec « Doudou & Doudou »
CAROLINE ABRAM avec « 30+10=40 » de Tête à Lunettes 
KNCO avec « Bili » de Karavan Kids 
OPAL avec « ELAA 038 » de Little Eleven Paris

CATEGORIE « MONTURE OPTIQUE »

BLAKE KUWAHARA avec « Kahn»
FROD’s LUNETTERIE avec « FR 0704 Lucifrod’S»
K3 Eyewear avec « H22 »
MASAHIRO MARUYAMA avec «Broken»
THEO Eyewear avec « Rowing Boat »

CATEGORIE « LUNETTES SOLAIRES »

BLACKFIN avec « BF 801 Slot Sun »
GOLD & WOOD avec «Eva 01.02 »
KUBORAUM avec «Maske E3 »
LUCAS de STAËL avec « Vivarium »
PARASITE Design avec « ANTI RETRO X »

CATEGORIE « EQUIPEMENT de SPORT »

DEMETZ avec « Lazer-Run»
JULBO avec «Explorer 2.0 »
MARCHON avec « Nike Vaporwing Elite»
NANOVISTA avec «Troy » de VERSPORT

CATEGORIE « MONTURE INNOVATION TECHNOLOGIQUE »

MAGNYS avec « Magnys »
MOREL avec « LAMTRA» de ÖGA
OXIBIS GROUP avec « 77 H » d’EXALTO
VISTAN Brillen avec « Innovation by Vistan »
VON ARKEL Switzerland avec « 0650 »

 

Le jury

PRÉSIDENT DU JURY DES SILMO D’OR 2016, le designer belge Alain GILLES a suivi un parcours atypique : après des études en Sciences Politiques et en Marketing Management, il a travaillé dans le monde de la finance chez JP Morgan ; après cinq années assez peu épanouissantes, il décide de changer de voie et de suivre sa passion pour le design industriel, l’esthétique, et la création.

Alain GILLES reprend des études à l’Institut Supérieur de Design de Valenciennes et fait un stage chez son compatriote Xavier Lust avant d’être engagé par Arne Quinze. Fort de ces deux expériences constructives, Alain GILLES ouvre son propre studio en 2007 « afin de poursuivre ses propres rêves et de développer son approche personnelle dans la conception de produits, de mobiliers, mais également au niveau de la direction artistique et de l’architecture d’intérieur. » Avec un point de vue authentique et intègre remarqué en 2012 par la Biennale Intérieur, la foire internationale de design de Courtrai qui le nomme même « designer de l’année ».

« La première chose est de ne jamais perdre de vue la fonctionnalité de l’objet ou du mobilier, être centré sur l’utilisateur, explique-t-il. Ensuite, je m’intéresse au côté architectural de la pièce, sa perception dans l’espace, sa personnalité selon le point de vue. Et puis je dirais la force graphique: les contours, jeux de couleurs…. Ce sont à mon sens les trois composantes primordiales.
De plus, j’essaye également de trouver le juste équilibre sur un produit qui me parait parfois trop masculin, je travaille les arrondis ou je rajoute de la matière par exemple pour qu’il se féminise davantage. » "In Focus Magazine."

Alain GILLES multiplie les récompenses et collabore pour de nombreux entreprises internationales, en France (Qui est Paul ?, Galerie Gosserez Paris, La Chance), en Belgique (Design is Wolf, Buzzispace), en Italie (Varaschin, Casamania, Bonaldo), etc.
Cette année, Alain GILLES a créé une oeuvre d’art — Mirror Mirror— pour le fonds Erasme, qui sera vendue aux enchères pour financer la recherché médicale. « Le concept part d’un regard et d’une réflexion sur notre société. L’idée de réflexion et de recherche de soi, d’infatigable quête de soi que l’on rencontre dans nos sociétés actuelles obnubilées par le paraître et l’image que la personne renvoie d’elle-même, au travers entre autres des nouvelles technologies et des réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram. »
Un formidable clin d’oeil à la filière optique-lunetterie qui devrait apprécier le regard généreux d’un grand créateur.

SILMO Paris - Communiqué de presse Juillet 2016. Plus d’ informations : silmo@silmo.fr

Voir le communiqué en version PDF