L'essentiel de l'optique n°6

Publié le par Caroline Duani - mis à jour le

L’Année Optique 2018 commence au SILMO !

Si la rentrée littéraire, chaque automne, est l’événement qui va donner le ton en matière de livres et de culture pour toute l’année qui vient, le SILMO-Paris s’impose tout autant en son domaine comme ce moment matriciel qui lance l’année optique. Vos projets 2018, vos espoirs, vos trouvailles, vos innovations, vos réussites, mais aussi votre propre motivation et celle de vos équipes, tout ça fourmille déjà parmi les mille idées à glaner au long des allées de votre salon professionnel.

C’est là un des atouts majeurs du SILMO : sa dimension de grand salon international d’automne. Le choix des dates en est particulièrement judicieux. C’est très exactement ce qui lui confère son rôle unique, inaugural et puissamment stimulant : l’année optique 2018 commence au SILMO !

Chaque fabricant s’y prépare de longue haleine. Car la seule question qui vaille, c’est « sera-t-on prêt pour le SILMO ? ». Pour toute nouveauté du secteur, le grand événement professionnel a valeur de test, d’intronisation et, pour nombre d’entre elles, de consécration. Une manière aussi de se confronter à la concurrence et d’accélérer encore l’innovation.

Disposer ainsi d’un ensemble presque exhaustif de l’offre internationale d’un seul coup d’œil fait du SILMO un considérable outil de progrès. Même lorsqu’en amont on a déjà découvert, grâce aux représentants, certaines de ces nouveautés qui feront le marché de 2018, disposer ainsi de toute la palette des choix possibles est une information de toute première importance qu’on ne trouve qu’une fois par an ; et c’est au SILMO.

Il en va de même pour tout vecteur d’information : même si les supports et les formats évoluent, même si les initiatives abondent, il faut savoir distinguer la source unique qui fait autorité, la référence qui vous facilite la prise de décision, de ces multitudes périphériques plus ou moins opportunistes qui constituent davantage un brouillage et ne font jamais que vous égarer.

Car en optique le temps du pilotage à vue est terminé. Le marché d’aujourd’hui ne se contente plus d’à peu près. Il rend au contraire absolument nécessaires des connaissances sûres et exhaustives, des partis pris clairs et affirmés, des visions lucides du métier. C’est ce qui rend ce moment à la fois plus incertain mais beaucoup plus passionnant, car très intensément créatif. Il ne suffit plus d’ouvrir un point de vente : il faut désormais le repenser chaque jour. Et pour cela devenir sur sa zone un opticien indispensable parce qu’unique.

Or quoi de mieux que le SILMO pour repenser son affaire ? Pour définir ce caractère unique qui sera à la fois votre différence et votre signature, et qui ne s’invente que là, dans l’inspiration stimulante de votre salon professionnel ? Entre tendances de mode et tendances de filière, conférences techniques et débats professionnels, démonstrations précises et rencontres informelles, c’est le pouls du marché qu’on sent battre au fil des découvertes.

C’est dire que le coût d’un déplacement au SILMO n’est rien comparé à celui de l’immobilisme. Car il n’y a pas de réussite sans différenciation, pas de différenciation sans information, pas d’information exhaustive sans visite au salon professionnel.

A peine plus d’un mois nous sépare désormais du SILMO. Celui-ci aura lieu du vendredi 6 au lundi 9 octobre à Paris-Nord Villepinte. L’agenda de votre réussite commence par là.

A suivre…

Gérard LARNAC
L’Essentiel de l’Optique

RENDEZ-VOUS DU 6 AU 9 OCTOBRE POUR UNE EDITION EXCEPTIONNELLE